En poursivant toute action sur ce site, vous accépter l'utilisation de cookies à des fins de statistique. Plus d'infos OK
Les militants



andré
Nos militants retraités Chimie-Energie qui animent également l’ULR Mourenx-Orthez et Béarn des Gaves mènent l’action depuis plusieurs années pour accompagner et défendre les victimes de l’amiante et leurs ayants-droits.Le complexe chimique de Lacq a vu disparaître quelques gros bastions de l’industrie : la centrale thermique d’Artix, Aluminium-Pechiney à Noguères, ELF-Aquitaine à Lacq, Célanèse à Pardies. La CFDT s’est préoccupée au fil des années de négocier non seulement des plans sociaux mais également des implantations industrielles nouvelles. Malheureusement, ces gros industriels laissent aussi derrière eux de graves séquelles liées à l’utilisation de l’amiante. Pechiney est sans doute celui où nous dénombrons le plus de victimes mais les autres industriels et toute la sous-traitance en isolation et calorifugeage n’échappent pas non plus à ce fléau. Nous avons mené à leur terme des dizaines de dossiers tant au niveau de la CPAM que du FIVA avec, parfois, des procédures juridiques s’étalant sur 4 ans. A ce jour nous n’avons encore enregistré aucun échec. Par ailleurs, récemment, un contrat local de santé a été conclu entre l’ARS (Agence Régionale de Santé) et les intercommunalités Lacq-Orthez et Béarn des Gaves. Nos militants s’y sont investis et se sont vus confier, à notre demande, la conduite d’une action sur « le dépistage post-professionnel des pathologies liées à l’exposition à l’amiante ». Notre objectif est de définir clairement le rôle de chacun : la CPAM, la MSA et les centres deprévention et santé au travail,D’établir un état des lieux sur le nombre maladies professionnelles reconnues, leurs pathologies (plaques pleurales, carcinomes pulmonaires, mésothéliomes, …), le nombre de décès recensés, les dossiers ACAATA déposés et acceptés par les centres de prévention au travail, la sensibilisation et la prise en charge de ces salariés par la médecine du travail.Créer une boîte à outils (exemple questionnaire de fin de carrière) pour le repérage et le suivi des personnes en contact avec l’amiante.Organiser des sessions d’information et de sensibilisation sur l’amiante et le dépistage auprès des travailleurs ayant été exposés à l’amiante

Liens